17 août 2014

Milan KUNDERA, L'insoutenable légèreté de l'être

       Qu'est-il resté des agonisants du Cambodge ? Une grande photo de la star américaine tenant dans ses bras un enfant jaune. Qu'est-il resté de Tomas ? Une inscription : il voulait le Royaume de Dieu sur la terre. Qu'est-il resté de Beethoven ? Un homme morose à l'invraisemblable crinière, qui prononce d'une voix sombre : « Es muss sein ! » Qu'est-il resté de Franz ? Une inscription : Après un long égarement, le retour. Et ainsi de suite, et ainsi de suite. Avant d'être oubliés, nous... [Lire la suite]
Posté par CultuFel à 09:01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :