Raphaël PICON, Tous théologiens

       Le souci de cette théologie ouverte à la participation de tous est de conquérir une liberté dogmatique et de rendre plus personnel notre rapport à la foi. Elle peut ainsi se comprendre comme l’expression d’une foi en un Dieu dont nous ne savons pas encore tout et qui épouse la diversité humaine dans toute sa complexité. (p.103) « Si le livre de Raphaël Picon rejoint les défis et les questions de notre société, il constitue aussi une interpellation salutaire à tous nos contemporains et aux Églises afin qu’ils renouent avec la réalité, la passion et la culture du débat. […] Le débat n’est pas une démarche accessoire, voire superflue, réservée à quelques intellectuels, il est une dimension constitutive et existentielle de la foi, une réalité intérieure et spirituelle que chaque chrétien porte en lui dès lors qu’il s’efforce de dire et de vivre ce qu’il croit dans son existence quotidienne. » (extrait de la Préface de Michel Bertrand)

Éditions van Dieren, octobre 2001